Qu'est-ce que la "Technologie Appropriée"?  
  Description générale  
  Fondements  
  Développement  
  Qu'est-ce que le GrAT?  
  Description générale  
  Fonctionnement: financement des projets  
  Histoire du GrAT  
  Activités  
  Les projets du GrAT  
  L'Ecodesign  
  Bionique et Ecodesign  
  Services durables  
  NAWARO ou matières premières renouvelables  
  "Haus der Zukunft", une maison pour l'avenir  
  "S-HOUSE"  
  Schaugarten  
  Offre  
     
 
 

Qu'est-ce que la " Technologie Appropriée " ?

Concept général
La Technologie appropriée, traduction française de "Appropriate Technology" et " Angepasste Technologie " vise le développement et l'application de mesures organisationnelles et d'installations techniques qui donnent à l'homme une plus grande maîtrise de sa vie et la possibilité de mieux gérer les problèmes environnementaux, par l'utilisation durable des ressources naturelles.

 
Fondements
L'origine de la notion " technologie appropriée " est née dans le secteur de la coopération au développement, suite au mécontentement sur les résultats du transfert de technologies entre pays industriels et pays en développement. Il s'est avéré que les techniques occidentales ne peuvent tout simplement pas être exportées telles quelles dans le monde entier. Le développement et la diffusion de techniques sans la prise en considération du contexte culturel et social passent à côté des besoins humains. Or, pour l'organisation des techniques, cette remarque est finalement applicable de manière très générale, dans les pays en développement aussi bien que dans les pays industrialisés.
D'autre part, la structure et les objectifs politiques d'une société ont des effets incontestables sur le développement de nouvelles techniques (Dickson). Chaque technique contient des valeurs et ces valeurs sont déterminées par les dirigeants de nos sociétés. Le développement de technologies appropriées doit donc donner à l'homme la possibilité de maîtriser sa propre vie et son propre travail, indépendamment des mouvances politiques. C'est pourquoi la technologie appropriée est basée sur les notions d' " auto-développement " dans le secteur socioculturel, d' " auto-administration " dans le secteur socio-politique et d' " autosuffisance " dans le secteur technico-économique. Ces principes permettront de développer et d'acquérir des outils visant l'organisation d'une technologie appropriée aux besoins fondamentaux des hommes.

Développement
Plusieurs associations et ONG, issues de cette vague de pensée, sont nées à travers le monde (par exemple le COTA en Belgique, l'ECOSUR en Amérique du Sud). Les programmes de ces associations mettent toujours en évidence l'établissement de liens entre les différentes institutions afin d'articuler le scientifique, l'éducationnel et le politique, et ainsi permettre la création d'un espace approprié à la participation de la communauté, pour aborder intégralement la problématique écologique et proposer des solutions alternatives aux actions traditionnelles qui peuvent être préjudiciables. On observe actuellement une volonté croissante parmi les individus des pays développés d'être plus autosuffisants, moins dépendants des techniques de la société moderne. Le développement de solutions alternatives dites " appropriées " devient utile pour les pays en développement, qui ont également besoin de solutions durables. Ces actions s'inscrivent donc dans un contexte de développement durable.


Qu'est-ce que le GrAT ?

Description générale
Le " Groupe pour la Technologie Appropriée " (GrAT) est une association scientifique, à but non lucratif, rattachée à l'université technique de Vienne. Fondée en 1988, l'association est représentée par des membres élus au sein de l'association. Petite structure représentée par un président (Robert Wimmer), un président adjoint (Hannes Hohensinner), un secrétaire (Manfred Drack) et un trésorier (Christophe Beitel), le GrAT compte un nombre fluctuant d'employés, de stagiaires et de bénévoles selon les projets en cours. L'association compte 6 membres fonctionnaires.
Cette petite structure a cependant une influence conséquente à travers les liens privilégiés qu'elle entretient avec un nombre important de partenaires publics et privés.

Fonctionnement : financement des projets
Les projets sont travaillés en partie en commun avec d'autres organisations partenaires comme des bureaux d'études spécialisés et d'autres associations en Autriche ou à l'international.
Le fonctionnement du GrAT est financé par les adhésions annuelles, les contributions des membres, à travers les recettes établies lors de manifestations et lors de la vente de publications, grâce à des dons, des legs et des allocations (subventions). L'ensemble des projets est financé par des donneurs d'ordre comme l'Union Européenne (programme Life par exemple) et les ministères de Basse-Autriche.


Histoire du GrAT

Du point de vue historique, le mouvement de la technologie appropriée, en Autriche, a été porté dès le début par les universités techniques et les ingénieurs qui y travaillent. A partir de 1985, ceux-ci se posant les questions de leur responsabilité face aux problèmes techniques, de la neutralité des techniques au niveau éthique, trouvent des réponses auprès de professeurs de renom : Messieurs M. Cooley, L. Kohr, G. Kunze et W. Riedijk. Ce dernier vient alors de Hollande en 1985 pour transmettre son expérience en Autriche. En 1986, ont débutés les premiers véritables travaux, comme la construction d'une éolienne pour une usine, qui ont permis une diffusion rapide des techniques dites " appropriées " au niveau local. L'organisation d'une première conférence sur le concept de la technologie appropriée, ses fondements et ses conséquences, a eu un tel succès qu'aujourd'hui encore des colloques, conférences, séminaires et excursions diverses sont organisés par le GrAT en continu. En 1988, le GrAT organise un colloque international appelé " Technologie Appropriée, une nouvelle utilisation des techniques ". La même année, la fusion institutionnelle du GrAT avec les structures universitaires ayant échoué, le GrAT se constitue comme une association à but non lucratif, afin de faire perdurer ses actions.
A partir de 1995, Le GrAT occupe un terrain de 2 hectares à Böheimkirchen (50 km à l'Ouest de Vienne) : le BÖZAT (Böheimkirchen Zentrum für Angepasste Technologie). Il s'agit d'un terrain légué par un agriculteur dans les années 60 à l'Université Technique de Vienne. Ce terrain n'ayant jamais été utilisé depuis, le GrAT loue alors ce terrain afin d'y réaliser ses séminaires et d'y appliquer concrètement les divers projets de recherche. La S-House, bâtiment écologique de démonstration, résultat de diverses de recherches dans le domaine des technologies appropriées, est alors au ouvert au public à partir du 9 septembre 2005. Ce centre permet dès lors une diffusion répandue des activités du GrAT.

Activités
Le GrAT travaille sur des projets de recherche interdisciplinaires et d'apprentissage, dont les bases communes sont la technologie appropriée, le développement durable et l'économie de cycle. L'objectif premier du GrAT est ainsi de faire perdurer la conscience environnementale et la responsabilité de chacun, à travers une nouvelle compréhension de l'environnement et des techniques. Ces recherches de technologies modernes visent des innovations attirantes qui uniraient avantages fonctionnels et écologiques pour une nouvelle qualité de vie.
L'activité du GrAT ne se réduit donc pas à la recherche fondamentale : chaque projet est mené à maturité et fait l'objet d'expérimentation et de démonstration, notamment sur le site du BÖZAT.
Le GrAT élabore et développe dans ces projets de démonstration et de recherche des innovations dans des secteurs divers et assure le développement régional et la diffusion internationale de ces projets.


Les projets du GrAT

-L'Ecodesign:
il s'agit d'une initiative, qui développe et diffuse des stratégies globales d'organisations durables et orientées vers l'avenir des produits et des services. L'Ecodesign travaille avec différents " outils " basés sur l'efficacité écologique. Cette science a pour but de créer des services et des produits permettant de couvrir nos besoins, tout en s'adaptant aux données écologiques. L'application de l'Ecodesign est très vaste, car la satisfaction des besoins peut être optimisée sur différents niveaux. En effet, dans la création d'un produit, il faut prendre en compte la qualité du produit, mais également son chemin de fabrication, puis son utilisation et enfin ses impacts en tant que déchets.
L'Ecodesign est un thème central de recherche au sein du GrAT et s'étend comme un fil rouge à travers de nombreux projets.
Le GrAT a déjà réalisé plusieurs projets dans ce domaine et a notamment mis en place un concours auprès des professionnels : " Ecodesign 98 ".

-Bionique et Ecodesign:
Bionique vient de la fusion du début du mot de " biologie " et de la fin du mot " technique ". Il s'agit donc d'une méthode scientifique qui s'attache à adapter les principes biologiques dans le monde des techniques. Les solutions naturelles sont souvent optimisées et adaptées de façon épatantes aux exigences de l'environnement. Il est ainsi possible, en étudiant les organismes vivants et des matériaux biologiques comme les os, le bois, la corne ou la chitine, d'adapter les innovations technologiques de façon à ce qu'elles répondent mieux aux exigences voulues et aux principes de durabilité et de recyclabilité. Il a ainsi été conçu une vis permettant de lier entre elle les bottes de pailles utilisées en construction écologique : cette vis répond tout a fait aux caractéristiques techniques (solidité) et écologiques (vis en bois).

-Services durables:
Ce projet a pour objectif d'améliorer le fonctionnement des entreprises en diminuant leur frais liés par exemple à la production de déchets ou aux dépenses énergétiques et en créant des réseaux de partage de compétences entre entreprises afin de minimiser leurs investissements. L'étude " Methodology for Product Service System innovation " vient d'être publiée.

-NAWARO ou matières premières renouvelables (NAWARO = NachWAchsende ROstoffe ):
L'adaptation des matières premières renouvelables, à partir de la multiplicité des substances d'origine végétale et animale produit par la nature, en remplacement des ressources fossiles et minérales est un défi pour l'avenir. L'emploi de ces matières permet un développement optimale de solutions répondant aux exigences techniques, économiques et écologiques. En effet, les projets mis en oeuvre par le GrAT dans le secteur des NAWARO montrent que leur utilisation ne correspond pas seulement aux critères du développement durable mais a aussi des avantages fonctionnels par rapport aux solutions conventionnelles offertes par l'application des matières premières fossile ou minérale.
Ainsi le GrAT développe de nouveaux matériaux comme le " TREEPLAST ", nouvelle matière, composée de bois, de maïs et de résines naturelles, ayant les même qualités fonctionnelles q'un plastique.
Par ailleurs, l'association enrichit en continu une plate-forme Internet recensant plus de 300 produits fabriqués à partir des matières premières renouvelables, utilisés dans la construction écologique (www.nawaro.com). Cette base de données est destinée aux architectes, planificateurs et maîtres d'ouvrage. L'objectif est ainsi de diffuser les pratiques de la construction durable.

-" Haus der Zukunft ", une maison pour l'avenir:
Un introduction réussie de nouveaux produits de construction sur le marché dépend non seulement de la communication et du marketing fait autour de ces produits, mais aussi de leurs certifications techniques. C'est pourquoi, à travers le projet " une Maison pour l'Avenir ", le GrAT a mis en place une phase expérimentale et de simulation de constructions innovantes en bois et en paille (8 variantes différents), afin d'obtenir des assurances qualité des produits et des certifications techniques (essais techniques et certificats d'essai sur la conductibilité thermique conformément à des normes de construction autrichiennes et européennes, classement des matériaux selon leur résistance combustible, développement d'un laboratoire mobile d'essai de la qualité de la paille du champ à son application dans la maison) (voir les textes intégraux : Wall System made out of Renewable Resources et Stimulating and inhibiting factors for the use of Renewable Resources within the building sector)

-" S-HOUSE ":
Le projet de la S-House se base sur les résultat de l'étude précédente. Il s'agit d'un bâtiment de 400 m², sur 2 étage construit principalement de paille et de bois. Elle permet dans un premier temps l'expérimentation en continu de l'évolution de différentes matières premières isolantes renouvelables (capteurs de température, d'humidité, échantillonnage régulier pour la détection de moisissures, sur chanvre, lin, cellulose…). Ce bâtiment a également pour objectif l'information effective et la diffusion des avantages des matières premières renouvelables auprès d'un large public (S-HOUSE, Böheimkirchen).
Cette maison a mis en place un système de canalisation d'air, des ouvertures et des panneaux solaires permettant une optimisation de l'indépendance énergétique. Elle est finalement l'aboutissement des résultats de plusieurs années de recherche sur les énergies renouvelables.
Ce projet, présenté dans des salons internationaux (Expo 2005 Japan), a reçu récemment un prix.

-Schaugarten:
Autour de la S-House se trouve un terrain d'environ 2 hectares. Bientôt aménagé, ce jardin proposera des solutions durables d'aménagement en extérieur et sera également l'occasion de s'informer sur les matières premières renouvelables en culture.


Offre

Le GrAT s'adresse à un public très large. Il vise à encourager la recherche dans le domaine des technologies appropriées et à soutenir et conseiller tout citoyen qui souhaiterait agir dans le même sens.

- Les étudiants, quel que soit leur domaine d'étude, ont la possibilité d'assister à des conférences et des séminaires sur des thèmes différents. Cette structure permet les échanges d'expériences, en proposant des discussions, des stages ou des thèses. C'est ainsi que sont présentés par exemple des résultats de projets de recherche, de mémoires et de thèses.

- Les entreprises peuvent consulter les dossiers du GrAT et ses priorités. En effet, le GrAT a une longue expérience dans le développement de solutions durables aussi bien au niveau technique que d'un point de vue organisationnel : connaissance des matières premières renouvelables, organisation de la production et des services, conception de produits, procédures d'évaluation écologiques, le tout basé sur un souci d'économie, économie de cycle de la matière, économie régionale. Cette base d'offre de services et aussi bien destinés aux entreprises privées qu'à des institutions publiques ou toute personne privée intéressée.
En outre, le GrAT dispose d'une vaste bibliothèque spécialisée et de nombreuses occasions de s'informer sur ces domaines de recherche lors des séminaires pratiques ou en visitant la S-House.